LUIS0480 2.jpg

LES PEUPLES AUTOCHTONES AU CAMEROUN

Le Cameroun se caractérise par l’extraordinaire diversité de sa population, avec plus de 250 ethnies. 

Il existe deux principaux groupes de Peuples autochtones au Cameroun qui sont largement reconnus par la société civile : 

  • les Peuples autochtones des Forêts (Baka, Bagyeli, Bakola et Bedzang), aussi appelés péjorativement « pygmées », qui sont des chasseurs-cueilleurs, vivant principalement dans les régions boisées du Sud, du Centre et de l’Est du pays ;

 

  • les Peuples autochtones Pastoraux, les Mbororo, qui vivent principalement dans les zones de savane des régions de l’Est, du Nord-Ouest et de l’Adamoua.

 

La plateforme Gbabandi représents spécifiquement les Peuples autochtones des Forêts (Baka, Bagyeli, Bakola et Bedzang). 

 

Les populations des Peuples autochtones des forêts est estimées entre 50 et 100 000, environ 0.4 % de la population (bien que le nombre pourrait être plus élevé), alors que la population pastorale est estimée à environ 1 million.  

Les peuples autochtones de la forêt sont répartis en trois groupes distincts :  

  • Les Baka, avec une population estimée de 40 000 personnes. Dans la région du Sud, les Baka habitent particulièrement dans le département de Dja-et-Lobo. Dans la région de l’Est, ils habitent dans les départements de la Boumba-et-Ngoko, du Haut-Nyong et de la Kadey. 

 

  • Les Bagyeli/Bakola sont répartis dans le département de l’Océan. Ils sont comptés à environ 4 000 personnes. 

 

  • Les Bedzan, environ 300 personnes, sont localisés dans la zone de transition entre la savane et la forêt, au centre du Cameroun (département de Mbam-et-Kim).

Autochtones map.png